Voici de nouveaux documents inédits qui m'ont été envoyés par Jean-Pierre Verheylewegen. Il s'agit de l'acte de vente historique du Château de Moulinsart !

Ce sont Edouard Notéris, notaire, et Michel Van den Bergen, géomètre-expert, qui ont eu l'idée d'offrir comme cadeau à Hergé, l'acte de vente fictif du Château de Moulinsart.

Il fut remis à Hergé le 29 septembre 1976, à la Ferme Rose, avenue de Fré à Uccle. Jean-Pierre Verheylewegen y était ! Il avait d'abord assisté à l'inauguration de la statue de Tintin par Nat Neujean, dans le parc de Wolvendael. Hergé avait à peine commencé son discours de remerciement, quand une averse torrentielle a forcé tout le public à fuir !

Ce fac-similé imaginaire de l'acte de vente du château de Moulinsart a été réalisé par Vazyvir Onbekend et Théo Daulitte à l'occasion des journées notariales organisées les 26 et 27 septembre 1985 à Tournai.

L'édition originale, réservée aux notaires, compte mille exemplaires numérotés de 1 à 1000.

Un tirage supplémentaire de trois mille exemplaires a été réservé aux Studios Hergé et aux Éditions Casterman.

 

Hergé a eu une énorme surprise en recevant son exemplaire de l'acte de vente ! Trois exemplaires furent remis à Hergé et à ses éditeurs.

Les Ed. Casterman, à la suggestion des Studios Hergé, ont offert un exemplaire aux "Amis de Hergé" qui l'ont eux-mêmes offert - ainsi que le plan cadastral (59 x 41 cm) avec la Revue numéro 2 de décembre 1985.

 

Les armoiries belges dessinées sur l'acte de vente ont été détournées par Bob De Moor, avec la collaboration de ce brave Milou.

Le titre de propriété a été rédigé par le Notaire Charles Stasse (pseudonyme: Vazyvir Onbekend), avec son complice le géomètre Michel Van den Bergen (pseudonyme: Théo Daulitte).

Pour procéder à la vente du château, ils ont établi un scénario suivant lequel les deux antiquaires Loiseau avaient tué l'intermédiaire Barnabé et étaient passés en Cour d'Assises.

 

Ont comparu:

- La veuve de Maxime Oscar Léopold BARNABE, Madame Sidonie TEZONA, née à Schijlmadam (Pays-Bas).

- Monsieur maxime LOISEAU, né à Cissenaytoy.

- Monsieur Georges LOISEAU, né à Cédon-Tonfraire.

Les frères Loiseau, détenus à la prison de Nivelles, étaient représentés par Monsieur Anatole MITTARD, fonctionnaire à l'administration pénitentiaire, demeurant à Nivelles, avenue Bianca Castafiore, 12. Ils avaient donné une procuration, reçue par Maître Sylvain PARIZY-LAGUEUSSE.

Ensuite de quoi, droit fut donné à la partie civile d'obtenir réparation et de s'en prendre à la fortune des assassins.

 

 

Plan et description de la propriété, avec la matrice cadastrale.

Pour ce plan, ils ont tenté de recomposer la distribution des pièces suivant la logique architecturale. Malheureusement, Hergé avait souvent "déménagé" plusieurs pièces du château, ce qui a compliqué les supputations.

L'adresse du château est dévoilée: drève Georges Remy, 1.

Superficie de la propriété: 7 ha 77 ares.

Trois caves à vin avec 12 caveaux maçonnés chacune.

Le château est entouré au sud par la drève Georges Remy, à l'est par le chemin vicinal, à l'ouest par la rue de la Station et au nord par les trois propriétés de Achille SANZOT, Isidore BOULLU et la veuve MACHAVOINE.

 

Historique

Parmi les anciens propriétaires figurait le Vicomte de VEZEPEIJ, né à Flôtje-Smelk, qui avait épousé la Comtesse de Hadoque.

Un des anciens actes de vente fut signé par le notaire Maître Paul HISSE; un autre notaire portait le nom de maître Chrétien INDEKAS.

Un troisième s'appelait Maître ALLETIS-VERKOCHT, notaire à Stinkeleïe !

Un des lots de la propriété fut acheté par la banque "Feniand Partners", située à Watermoul-Bosphore (Turquie).

Quand à un avoué, il se dénommait Maître C. QUESTRE !

Il est également précisé qu'en 1888, l'épouse de comte habitant le château, était née à Soul-Gravie (Russie); Les époux avaient contracté mariage devant le notaire PEAUFINEUR de LUSTRINE !

 

Nous apprenons enfin que c'est en 1900, le 1er janvier, que Monsieur Archibald Remi Georges Louis François Yves HADDOCK, capitaine au long cours, domicilié au siège de la Compagnie Maritime "Schelde en Vrienden", a fait élection de domicile au 26, rue du Labrador à Bruxelles.

Il déclara faire paiement au moyen de deniers qui lui sont avancés par Monsieur Tryphon Léonard Auguste Euclyde Théorème Hercule TOURNESOL.

La propriété avec château, fut adjugée au prix de 2.250.000 Francs Belge (55.776 Euros), le 6 février 1945.

Tous les renseignements ci-dessus ont été rassemblés grâce à la lecture de cet acte de vente.

 

Toute première maquette en bois, avec éclairage, présentée à l'Exposition "Hergé" au Collège Cardinal Mercier à Braine-l'Alleud, en 1983.

 

Merci à Jean-Pierre Verheylewegen pour son partage !

VOUS VOULEZ VOUS ABONNER À MON BLOG ?

Rien de plus facile. Cliquez sur ce lien ou ce bouton  et remplissez votre e-mail dans le formulaire. Vous serez ainsi informé de mes prochains nouveaux articles. A bientôt !

Retour à l'accueil