Mon Blog Passions BéDé

Seuls - Les révoltés de néosalem

Chronique / résumé de la bande dessinée

Seuls - Les révoltés de néosalem

Tome 12

Fiche technique

Dessin: Bruno Gazzotti

Bruno Gazzotti est né le 16 septembre 1970 sur les hauteurs de Liège, à Cointe. Son grand-père italien était venu travailler dans les mines belges. Arrivé en Belgique à l'âge de 4-5 ans, son père avait opté pour la nationalité belge et épousé une Liégeoise. Professeur d'éducation physique comme son épouse, il suivait avec passion les B.D. proposées par SPIROU et TINTIN. Le jeune Bruno va rapidement être contaminé par ce virus. Très jeune, il s'efforce d'apprendre à lire pour comprendre les textes qui accompagnent les images qui l'attirent. Spirou, Tintin, Gaston et Natacha comptent parmi ses héros préférés et il dessine énormément pour se faire la main. D'un naturel plutôt timide, il trouve dans cet exercice une manière de se faire apprécier et encourager par un milieu très ouvert à la bande dessinée. Il termine ses études secondaires à l'Institut Saint-Luc de Liège et y aborde le cycle supérieur à l'automne 1988, à la section des Beaux-Arts, mais le côté académique de ce type de cours et le penchant de ses professeurs pour l'illustration plutôt que la B.D. l'ennuient rapidement. En novembre 1988, peu après ses dix-huit ans, il se présente à SPIROU avec un dossier d'essais en genres divers (humoristique, réaliste, semi-réaliste) et quelques planches de gags tournant autour de la profession de vétérinaire. Ce dernier projet ne sera pas retenu, mais sa palette fort variée séduit Patrick Pinchart, rédacteur en chef à l'époque, qui lui commande quelques illustrations pour la rubrique "Zig-Zag" et l'envoie à tout hasard chez Tome, qui cherche un collaborateur pour assister Janry dans la réalisation des gags du "Petit Spirou". Après une page d'essai sur ce personnage, Gazzotti est engagé à l'Atelier Tome et Janry, et abandonne ses études pour se consacrer entièrement à la B.D. Sa collaboration au "Petit Spirou" commence au vingtième gag et se prolongera sur une soixantaine de planches, avec quelques coups de main sur l'épisode "Spirou et Fantasio à Moscou". Il est toutefois particulièrement attiré par les aventures de type semi-réaliste et c'est tout naturellement que Tome songe à lui en juin 1989 pour reprendre le dessin de la série "Soda" que Luc Warnant souhaite abandonner. A la planche 12 du troisième épisode de ce personnage ("Tu ne buteras point"), Bruno Gazzotti s'attaque à cette gageure et la remporte haut la main. Après s'être plié au moule initial, le jeune créateur talentueux dégage son propre style et affine cette série d'album en album. Il s'appuie notamment sur une documentation riche de plusieurs milliers de photographies prises lors de ses séjours à New York. Sa mise en pages efficace et dynamique va porter les aventures du détective parmi les best-sellers. Après avoir longtemps habité Bruxelles, à l'atelier Tome et Janry, Gazzotti est revenu à Liège où, en parallèle aux récits de son personnage principal, il commence à former de jeunes artistes de la Cité Ardente dans des récits complets semi-réalistes.

Scénario: Fabien Vehlmann

Fabien Vehlmann naît à Mont-de-Marsan le 30 janvier 1972. Après avoir patiemment suivi les cours d'une école de commerce nantaise, puis effectué un service civil dans une troupe de théâtre, le jeune homme réalise que sa voie est ailleurs. Bien décidé à se lancer dans la bande dessinée, il se consacre à l'écriture de manière intensive pendant toute une année, avant de scrupuleusement inonder de projets la rédaction du Journal Spirou. Sa ténacité est récompensée puisqu'il y fait ses débuts en 1998, d'abord en scénarisant des animations puis la série Green Manor, dessinée par Denis Bodart, où le jeune auteur met en scène de réjouissantes et caustiques histoires de meurtres so british. La machine à faire rêver est lancée. Elle ne s'arrêtera plus. On doit ainsi à Fabien Vehlmann, au cours des dernières décennies, des oeuvres explorant avec délice tous les genres. Parmi les plus notables : la philosophique et humoristique série Samedi et Dimanche (Poisson Pilote, dessin de Gwen, Dargaud), le one-shot d'anticipation Des lendemains sans nuages, avec Ralph Meyer et Bruno Gazzotti (2001, Lombard), la grande saga d'aventure Le Marquis d'Anaon (Dargaud, avec Matthieu Bonhomme), Ian (Dargaud, avec Ralph Meyer) ou encore la réjouissante et décalée Wondertown avec Benoit Feroumont (Dupuis). Mais on peut également citer - entre autres ! - Les cinq conteurs de Bagdad, avec Frantz Duchazeau (Dargaud), le faussement mignon Jolies ténèbres, avec les Kerascoët (Dupuis), les albums sociologiques et sensuels de l'Herbier Sauvage (Soleil, avec Chloé Cruchaudet et David Prudhomme), ou encore Paco les mains rouges, diptyque réalisé chez Dargaud avec Eric Sagot et contant le destin tragique d'un bagnard guyanais. À partir de 2005, Fabien Vehlmann, accompagné de Bruno Gazzotti au dessin, a entamé la publication de Seuls aux Éditions Dupuis. Invitant leurs lecteurs à suivre les aventures d'une bande d'enfants se réveillant seuls dans une ville sans adultes, les auteurs développent depuis un univers plein d'étrange et de suspense hautement addictif. Seuls, qui connaît rapidement un très important succès public, reçoit en 2007 le Prix jeunesse 9-12 ans du festival d'Angoulême et en 2013 le Prix Diagonale/Le Soir de la meilleure série. Avide d'échanges avec ses lecteurs, Vehlmann participe activement au lancement du site seuls-labd.com, grand jeu en ligne permettant aux fans de se regrouper en Clans. Leïla, Dodji et les autres personnages de la série se voient offrir une adaptation filmée en 2017, réalisée par David Moreau. Outre Seuls, Fabien Vehlmann est également devenu le scénariste attitré de Spirou & Fantasio, sur un dessin de Yoann. Après un premier essai en 2006, pour le one shot Les Géants Pétrifiés, le duo succède à Morvan et Munuera à partir du tome 51, intitulé Alerte aux Zorkons. Viennent ensuite des albums aussi réussis que La face cachée du ZDans les griffes de la vipèreLe groom de Sniper Alley ou La colère du Marsupilami. Les lecteurs du vénérable groom découvrent sous la plume de Vehlmann un Spirou plus pétillant et engagé que jamais, qui deviendra même un étonnant super-héros dans la série parallèle Supergroom, également dessinée par Yoann, dont le tome 1 paraît en 2020. Inépuisable raconteur d'histoires, Vehlmann surprend à nouveau son public avec Le dernier Atlas, saga réalisée avec Gwen de Bonneval, Hervé Tanquerelle et Fred Blanchard. Un récit uchronique où l'Algérie n'a obtenu son indépendance qu'en 1976, et où l'on trouve de titanesques robots... Étonnant ? Oui, à tel point que le premier volume du Dernier Atlas reçoit en 2019 le Prix René Goscinny du meilleur scénario ainsi que le Prix graphique ActuSF. Actuel scénariste de Spirou & Fantasio, sur un dessin de Yoann, Fabien Vehlmann a succédé à toute une lignée d'auteurs prestigieux. Mais il a également su se tracer une route scénaristique propre, avec une série aussi célèbre que Seuls, mise en images par Gazzotti. Infatigable créateur d'univers, auquel on doit également Le marquis d'AnaonWondertown, Jolies ténèbres, ou Paco les mains rouges, Fabien Vehlmann a encore récemment surpris avec Le dernier Atlas, trilogie uchronique réalisée avec Gwen de Bonneval, Hervé Tanquerelle et Fred Blanchard. Engagé, plein de curiosité et d'humour, Vehlmann est de ces auteurs faisant souffler un vent de fraîcheur, d'intelligence et de tonicité sur le monde de la BD... et l'imaginaire des lecteurs !

Album: 48 pages en couleurs

Éditeur: Dupuis

Genre: BD, Fantastique

Date de parution: le 25 novembre 2020

 

La première BD thriller-fantastique pour ado : Flippant !
5 enfants unis à la vie... et à la mort.

Dans une ville dont les habitants ont mystérieusement disparu, cinq enfants vont devoir apprendre à se débrouiller seuls. Mais le règne de la débrouille fait rapidement place à celui de la survie… et de l’horreur !

« Un des plus grands succès de la BD jeunesse ! » Le Parisien

Vous avez dit dangereux ?

Des animaux échappés du cirque, un adolescent troublé obsédé de couteaux, un jeune nazillon tyrannique maître d'un parc d'attractions, des singes kidnappeurs au comportement étrange, l'exploration de la zone rouge, la mort de l'un d'entre eux... Et pourtant, ils n'ont encore rien vu !

Quand la science-fiction côtoie le thriller.

« Seuls », c’est un fantastique thriller, avec un subtil équilibre entre les moments de plaisir (où les enfants s’éclatent et font tout ce qu’ils ne pourrait pas faire s’il y avait des adultes) et des moments de pure terreur face aux phénomènes effroyables du Monde des Limbes.

« Le scénariste explore la psyché de ces ados en perdition au sein d'un récit fantastique intelligent. » Sud Ouest

Des lieux inédits, parfois effrayants et toujours propices à l'action
 
Fortville

C’est la ville d’origine des cinq premiers enfants rescapés de la disparition.

Lieu principal de l’action, il est sujet à de nombreux phénomènes mystérieux : indépendamment de la disparition des adultes, des animaux et enfants étranges surgissent de nulle part...

 

 
 
 
 
 
 
La zone rouge

Il s’agit d’une zone située au cœur de Fortville, que les singes délimitent à l’aide des Cairns, des monticules d’objets de toute sorte.

En son centre apparaît le Monolithe, une forme rectangulaire noire, immense, constituée d'un immeuble recouvert d'un « essaim » d’insectes divers (abeilles, mouches, scolopendres, cafards, araignées…), qui semble parfois capable d'engloutir certains enfants.

 

 
 
 
Les terres basses

Elles semblent être une conséquence de l'apparition du Monolithe, qui a donné lieu à un affaissement de la zone rouge.

Pris au piège dans ce cratère immense qui continue à se creuser en cercles concentriques, et où une brume compacte se répand sur le sol, les protagonistes y sont victimes d'enlèvements par des enfants-zombies…

 

 
 
 
 
Les arènes de Néosalem

Néosalem est une ville dirigée par le conseil des sages et créée par les sept premières familles pour accueillir les nouveaux arrivants dans le Monde des Limbes et les protéger des forces du mal.

Elles sont le terrain de Jeux où les enfants doivent faire leurs preuves pour déterminer s'ils appartiendront à la 7ème Famille (celle des « Eveillés ») ou à la 8ème Famille (les dénommés « Sans-nom »).

 

 

 

 

Dodji - L'ours au grand coeur

Garçon solitaire, il est indépendant, débrouillard et épris de liberté. Taciturne, renfermé et mystérieux, il peut se montrer aussi irritable et très impulsif : sa colère jaillit d'un coup, l’obligeant alors à se défouler sur son environnement.

Son intelligence, son charisme naturel et sa grande maturité l’imposent, malgré lui, comme chef de son groupe.

 
Leïla - La battante

Jeune fille au caractère bien trempé, elle manifeste une grande confiance en elle et des aptitudes pour guider les autres.

Elle a l’esprit d’équipe et envisage son groupe comme une famille. Fonceuse et courageuse, elle brave le danger avec beaucoup de détermination et n’hésite pas à se battre pour protéger ses amis.

 
Yvan - L'artiste rigolo

Plutôt cérébral, c’est un personnage de réflexion qui est passif voire peureux face au danger, plus enclin à se laisser guider par les autres membres de son clan. Il est d’ailleurs très conscient de ses limites : « Eh bien oui, je suis peureux, c’est comme ça ». Grand sensible, il est souvent le premier à percevoir la détresse des autres enfants, ce qui fait de lui un chouette ami.

 
 
Terry - Le turbulent

Il est le plus jeune et le plus immature de la bande, ce qui le rend très spontané et très extrême dans ses sentiments : quand il est triste, il pleure à vous irriter les tympans ; quand il a peur, il pousse des cris de goret ; quand il est heureux, il bondit sur les murs...

Il est assez incontrôlable et désobéit constamment, préférant laisser libre cours à son imagination débordante.

 
Camille - La naïve

Camille est avant tout d’une naïveté confondante : elle a tendance à croire tout ce qu’on lui raconte, avant de rire timidement quand elle réalise qu’on l’a roulée dans la farine.

Incarnant la bonne conscience du groupe, elle est aussi parfois trop moralisatrice au goût de ses amis. Mais sa générosité, son sens du sacrifice et sa douceur sont tels qu’on lui pardonne aisément ses petits défauts.

 
Saul - Le chef de clan

Intelligent, calculateur et stratège, il parvient facilement à tourner les choses à son avantage. Très pragmatique, il peut sembler insensible, car il n’hésite pas à prendre des mesures draconiennes pour protéger son clan et conserver sa place de chef.

Saul aime diriger les autres, à la limite de la dictature : il impose des règles, des principes, sans laisser de place au libre-arbitre. Il cache ses faiblesses et sa vulnérabilité derrière son arrogance.

 
Le maître des couteaux

Très violent au premier abord, surtout pour défendre les siens, il peut se montrer très calme et très doux.

Il a une affection toute particulière pour la petite Lucie, sur laquelle il veille constamment. Peu loquace, il ne s’exprime qu’à travers ses actions.

 
 
Edwige - La destructrice

Son côté foldingue et immature irrite souvent ses amis et les empêchent de s’appuyer sur elle lors de missions délicates.

Elle envisage souvent la violence comme une solution efficace aux problèmes qui se présentent. Elle est néanmoins une amie loyale qui n’hésite pas à se mettre en danger pour sauver les membres de son clan. Elle semble avoir le béguin pour Dodji.

Seuls - Les révoltés de néosalem
Seuls - Les révoltés de néosalem
Seuls - Les révoltés de néosalem
Seuls - Les révoltés de néosalem
Seuls - Les révoltés de néosalem
Seuls - Les révoltés de néosalem
Seuls - Les révoltés de néosalem

Pour avoir tous les détails, il est temps d’acheter cet album. De plus si vous achetez le livre via mes liens, vous m’aiderez et vous m’encouragerez à écrire d’autres articles de qualités. Alors, n’hésitez pas ! 

Liens vers l'album:

Vous voulez vous abonner à mon blog ?

Rien de plus facile. Cliquez sur ce lien ou ce bouton  et remplissez votre e-mail dans le formulaire. Vous serez ainsi informé de mes prochains nouveaux articles. A bientôt !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Vincent Rixhon

Je vous remercie pour votre visite sur mon blog. J''espère que celui-ci vous plaira. Vrai passionné de bande dessinée, j'ai écrit un premier livre en hommage au dessinateur Arthur Piroton (Jess Long, Michel et Thierry, ...) que j'ai connu étant enfant et que j'admire beaucoup pour son œuvre. Peut-être l’avez-vous lu ? Ce premier projet de livre a été très difficile à mettre au point car je n'avais aucune expérience dans ce domaine. Mon second livre est une biographie de Victor Hubinon, le papa de Buck Danny et de Barbe-Rouge. Ici et maintenant, j'aimerai partager avec vous mon enthousiasme et ma passion pour la bande dessinée. C'est le but de ce blog. Internet est un formidable outil pour communiquer, se faire connaître, se rencontrer virtuellement, et échanger. Alors, je serai content d'avoir vos impressions ou votre avis. N'hésitez-pas à vous abonner, à réagir dans les commentaires en bas des articles et à utiliser le formulaire de contact. Le menu tout en haut de mon blog est prévu à cet effet et vous y retrouverez toutes les rubriques utiles pour naviguer. J'espère avoir de vos nouvelles bientôt et que vous reviendrez souvent ici. Vincent
Voir le profil de Vincent Rixhon sur le portail Overblog

Commenter cet article
Articles récents
Précisions sur les 7 boules de cristal ADH, Hergé
Précisions sur les 7 boules de cristal

Voici un très beau document que m'envoie Hervé Springael ( grande vignette des 7 boules de Cristal), et qui nous...

12 Juin 2022

ADH 2022 - Benjamin Abitan ADH
ADH 2022 - Benjamin Abitan

Metteur en scène et auteur, Benjamin Abitan est aussi réalisateur à France Culture. On lui doit les adaptations...

10 Avril 2022

ADH 2022 - Hourig SOUROUZIAN ADH
ADH 2022 - Hourig SOUROUZIAN

Le samedi 5 mars 2022 a eu lieu la très attendue 37ème Assemblée générale des Amis de Hergé, dans les nouveaux...

27 Mars 2022

BD
Edgar P. Jacobs: Le Rêveur d'apocalypses BD, Histoire complète
Edgar P. Jacobs: Le Rêveur d'apocalypses

Edgar P. Jacobs: Le Rêveur d'apocalypses Chronique / résumé de la bande dessinée Edgar P. Jacobs: Le Rêveur d'apocalypses...

5 Janvier 2022

Le monde de Franquin BD, Franquin
Le monde de Franquin

Voici un nouvel article qui m'a été envoyé par Jean-Pierre Verheylewegen. En 2006, lors de l’Exposition – Le monde...

29 Août 2021

Idéfix et les irréductibles BD, Aventure
Idéfix et les irréductibles

Idéfix et les Irréductibles - BD dérivée de la série Chronique / résumé de la bande dessinée Idéfix et les irréductibles...

4 Juillet 2021

Fantastique
Le Château des animaux - Miss Bengalore BD, Fantastique
Le Château des animaux - Miss Bengalore

Le Château des animaux : Tome 1, Miss Bengalore Chronique / résumé de la bande dessinée Le Château des animaux...

30 Octobre 2019

Prométhée - Le spartiate BD, album, Fantastique
Prométhée - Le spartiate

Chronique / résumé de la bande dessinée Prométhée - Le spartiate Tome 17 Fiche technique Dessin : Stefano Raffaele...

4 Juin 2018

La jeunesse de Thorgal - Le drakkar des glaces BD, album, Fantastique
La jeunesse de Thorgal - Le drakkar des glaces

Chronique / résumé de la bande dessinée La jeunesse de Thorgal - Le drakkar des glaces Tome 6 Fiche technique Dessin...

21 Mai 2018