Lors des dix expositions que Jean-Pierre Verheylewegen a organisées entre 1988 et 2005, un Livre d’Or était exposé à l’entrée.

Vous découvrirez, quelques documents photographiques, et une série de commentaires laissés par les visiteurs, parmi les 2.271 recensés.

 

Quatre expositions étaient consacrées à Hergé (1988, 1993, 1998 et 2003), trois à Bob De Moor (1995, 1997 et 1999), une à Maurice Tillieux (2000), une à E.P. Jacobs (2005) et une à la BD en général (2001).

 

Aujourd'hui, vous allez voir la septième exposition: "Hommage à Maurice Tillieux" - Abbaye de Forest – 2000 –Florilège des Commentaires extraits du « Livre d’Or » - 215 signatures.

 

- Est-ce une consécration pour les personnages habitués aux endroits glauques, aux quartiers malfamés, aux arrière-cours, ou aux impasses, de se retrouver dans le site de l’Abbaye de Forest ? Tiens, au bar d’en face, on entend voler une libellule ! – Robert Sleypen.

- Superbe expo ! En découvrant ton fabuleux travail de documentation, je suis plus que jamais à mille lieues d’être « point Tillieux »… - Un autre Maurice (Heiderscheid).

- L’humour et l’amitié sont immortels. Cette magnifique exposition en constitue la preuve – Philippe Grimau.

- À mon instituteur, qui m’a donné le goût à la lecture, à travers les bandes dessinées, de l’année 1965 jusqu’en 1971 – Ahmed Ouartassi, Echevin des Sports.

- Félicitations, bien sûr, pour cette rétrospective. Quelle bouffée de bonheur qui explose parmi les souvenirs de cette époque de pionniers qui ne se doutaient pas de ce qu’ils en étaient, et de vrais ! – Guy Dessicy.

- Merci, Jean-Pierre, pour cette belle bouffée d’oxygène dans une œuvre pas assez célébrée ! – Hugues Dayez.

- Quel beau souvenir de Maurice Tillieux, mon père adoré – Anne Tillieux.

- Magnifique exposition. Un des plus beaux hommages rendus à mon père. Sa reconnaissance posthume me va droit au cœur – Régine Tillieux.

- Celui qui se perd dans sa passion, a moins à perdre que celui qui a perdu sa passion – x

- Un super coup de chapeau à toi, Jean-Pierre, pour ta fidélité à notre Simenon de la BD à tous ! Heureusement qu’il a existé dans nos existences, sinon nous aurions dû l’inventer. Il était du Tonnerre et beaucoup plus sympa que certains jeunes actuels qui ont la « grosse tête » - Michel Deligne.

- Tillieux fait honneur à la réputation de la BD belge. Cette expression remarquable n’en est que plus justifiée – x

- Superbe ! Tillieux fait vraiment partie des plus grands de la BD. Et cette expo est là pour le rappeler – x

- Maurice Tillieux m’a donné de précieux conseils sur mes premières bandes dessinées…Je me souviens d’un après-midi qu’il m’avait consacré. Encore maintenant, ses remarques m’aident dans mon travail. Merci à lui.– François Schuiten.

- Merci et bravo aux filles de Tillieux. Merci aux organisateurs de cette exposition, d’avoir permis à beaucoup d’amateurs de BD de se replonger un moment dans l‘atmosphère de leur enfance et de leur adolescence – Marc Plisnier.

- Un grand merci au collectionneur enthousiaste, Mr Verheylewegen, qui m’a permis de retrouver un personnage de l’héroïque bande dessinée « made in Belgium » incomparable. Chapeau, pour avoir réuni ainsi tous ces documents et exemplaires amoureusement bien conservés, qui me rappellent d’agréables souvenirs d’enfance – R. Vastenaekel.

- Jean-Pierre, tu es et resteras l’orfèvre du 9e art à Forest – Magda De Galan, Bourgmestre.

- Magnifique exposition pleine de fraîcheur, de fantaisie, d’émotion et de sympathie – Luc Dave.

- Quel régal pour les admirateurs de Maurice Tillieux ! Que de souvenirs ! Quelle prouesse d’avoir pu réunir autant de documents très rares. Félicitations – Daniel Depessemier, un inconditionnel de Tillieux.

- Remarquable exposition ! Vraiment, rien ne manque et on y passe avec plaisir…et nostalgie – Alain Van Passen.

- Rencontrer Walthéry !! Quelle joie et quel plaisir ! Anita Toussaint.

- J’étais à mille lieues d’imaginer ce que le maître Tillieux a fait dans sa trop courte vie. Mais grâce à Jean-Pierre, désormais, je le sais – Urbain Van Cauwenbergh.

 

Photo 1 : Dédicaces de Maurice TILLIEUX - photo 2 : Poster du Journal Spirou n°1698 du 29 octobre 1970.

 

La mythique DAUPHINE jaune de GIL JOURDAN

 

- Il a rendu le sinistre comique – D.Hublet.

- Bravo pour l’expo d’un de nos plus grands représentants du 9e art, dont la Belgique peut être fière – G.

- Émouvant souvenirs d’un grand de la BD, trop tôt disparu, mais qui laissera une trace indélébile dans nos mémoires. Superbe expo du cœur, Jean-Pierre – x

- Maurice Tillieux, mon meilleur ami et celui que ses anciens admirateurs n’oublieront jamais – Denis Henon, condisciple d’athénée.

- Merci d’avoir donné à Tillieux un cadre aussi prestigieux. Encore une excellente raison pour relire ses chefs-d’œuvre – Thierry Goossens.

- C’est grâce à Jean-Pierre, que Hergé, Franquin et Tillieux sont encore plus présents – Hervé Springael.

- Je suis heureux de me rendre compte, à l’occasion de cette exposition, que bon nombre de gens gardent un souvenir ému et vivace des images et ambiances d’une France franchouillarde, qu’avait si bien rendus Tillieux – x

- Merci de ce moment de trop rare bonheur – Michel J.

- Exposition superbe et passionnante, à la hauteur du talent de Maurice Tillieux et d’un admirateur enthousiaste et éclairé prénommé Jean-Pierre – Guy.

 

Douze couvertures des célèbres Héroïc-Albums, avec les aventures de Félix

 

- Ouf ! Je ne suis pas le seul bédéphile débile au monde : il y a (presque) aussi cinglé que moi à Forest ! – P. Lejeune.

- Félicitations pour ce panorama plus que complet. Ce tour d’horizon  me rappelle bien des souvenirs de petit lecteur de « petits Mickey »… Tillieux continuera longtemps à nous manquer – Michel Waesmans.

- Une heure de bonheur dans ce monde de c… Merci, Maurice – Bruno Senny.

- Merveilleux, c’est bon pour la santé ! L. Sagaert.

- Quel plaisir de découvrir plus amplement celui qui, je m’en rends compte maintenant, fut mon héros de jeunesse : Gil Jourdan. Et au-delà du personnage, l’auteur – P.P. Fontainas.

- Grands et magnifiques souvenirs d’une époque où la BD était un artisanat façonné par de facétieux et modestes génies, dont le grand Tillieux  était l’exemple type!  Tu nous manques, Monsieur Maurice Tillieux ! Laurent Willame.

- Magnifique ballade à travers l’univers de Maurice Tillieux et de mes souvenirs de jeunesse et d’adulte. Merci à l’aimable collectionneur ! x

 

Couverture du seul roman que Tillieux a écrit, « Le Navire qui tue ses Capitaines », publié en 1943.

 

- Ce qui est merveilleux, c’est qu’il continuera à exister. Enfants et adultes continuent à l’admirer – Marie Fostiez.

- Une belle occasion d’écrire à quel point les atmosphères si présentes des héros mythiques de Maurice Tillieux resteront gravées dans mon esprit ! Un grand bravo pour avoir fait partager votre admiration pour ce géant incontournable de la bande dessinée ! – Nicolas S.

- Très heureux d’avoir revu l’œuvre de Maurice Tillieux, un des maîtres de la BD. Vifs remerciements et félicitations aux organisateurs qui font vivre, revivre et survivre ses histoires, son image, sa vie - Benoît Gosselin.

- Merci au père de Gil Jourdan d’avoir peuplé mes rêves d’enfant…et merci de me faire rêver encore aujourd’hui…- x

- Très belle et émouvante exposition consacrée à l’un des maîtres du suspense humoristique – Christian Hubin.

- Merci, Jean-Pierre, de nous redonner à chaque fois l’envie de se replonger dans nos anciennes BD. Tu es la mémoire de nos nostalgies – Gaëtan Laloy.

- Quel bonheur simple de (re)découvrir les 1000 et une facéties de Tillieux. La collection attend mes enfants ! C. Rousseau.

- Bravo pour ce bel ensemble qui honore l’exposé et l’exposant- Louis Teller.

 

Reproduction de la couverture de la première exposition sur Tillieux à Marseille, en 1983, cinq ans après son décès.

 

Les commentaires qui émaillent les divers Livres d’Or sont, entre autres, écrits par Dominique Maricq (4), Hervé Springael (4), Daniel Vankerkhove (2), Guy Desssicy (4), Christian Denayer, Hugues Dayez (2), Stéphane Steeman, Eric Detheux, Jacques Klompkès (4), Patrick Darmstaedter (4), Gaëtan Laloy, Daniel Tillecaert, René Follet, Harry Swerts, Roger et France Ferrari, Benoît Verley, Jean-Michel Petit, Marc et Arlette, Johan De Moor, Pierre Duval, Alys Gautier, Roger De Cadt, Yves Leroy, Guy Francotte, Robert Sleypen (3), Pascale Claeskens, Maurice Heiderscheidt (3), Dominique Léonard, Christian Rochette, Louis Teller, Bruno Senny, Alain Dagant, Annie Rafin, Claude Verdoot,Thierry Goossens, Daniel Depessemier, Michel Deligne, Bob De Groot, Françoise  Bertinchamps, Jean-Arnold Schoofs, Claudine et Raymond, Jeanine et Gérard, Didier Pasamonik, Régine Tillieux, Anne Tillieux, Johanna De Belde (Mme Bob De Moor), Liliane Franquin, Myriam Tacq, Yvan Fernandez et François Schuiten.

 

Merci à Jean-Pierre pour son partage.

Vous voulez vous abonner à mon blog ?

Rien de plus facile. Cliquez sur ce lien ou ce bouton  et remplissez votre e-mail dans le formulaire. Vous serez ainsi informé de mes prochains nouveaux articles. A bientôt !

Retour à l'accueil