Catherine De Launoit était l'invitée d'honneur de cette édition 2017 de l'assemblée générale des Amis de Hergé.

Catherine est la fille de José De Launoit (1910 - 1973) et d'Alice Devos (1912 - 1968) qui furent tous deux proches d'Hergé et l'assistèrent à plusieurs moments dans son travail...

 

 

José et Alice sont deux témoins précieux que nous n'avons jamais eu l'occasion de rencontrer. Dans le fond, on les connaît relativement peu... Mais grâce à des documents très rares et précieux, dont Catherine avait hérité de ses parents, les Amis de Hergé ont pu remonter le temps... Au temps des copains et des débuts d'Hergé, ...

De José De Launoit, on savait qu'il avait travaillé avec Hergé grâce au papier à en-tête de "L'atelier Hergé". Mais l'amitié entre Georges Remi et José De Launoit remonte bien avant cela. José était élève à Saint-Boniface, comme Georges. José était également scout comme Georges. Vers 1923, Georges était chef de la patrouille du Loup. Cette patrouille était composée notamment de José De Launoit, mais aussi de Paul Van Stalle (auteur de "Bossemans et Coppenolle", pièce du théâtre Bruxellois), de Philippe Gérard et de Paul Remi (le frère de Georges). Ensemble, ils ont fait plusieurs voyages scout à l'étranger. En 1931, José De Launoit travaille déjà pour une agence de publicité, "L'Agence Générale Belge de Publicité", qui était liée au Vingtième Siècle et située dans les bâtiments du Vingtième Siècle. José occupait le même bureau qu'Hergé. Hergé avait envie de développer une activité de publicité. C'est à ce moment-là qu'il crée "L'atelier Hergé". José participe naturellement à cette activité. On a d'ailleurs pu admirer quelques-unes de ses créations dans la salle consacrée à Hergé et la publicité, lors de l'exposition de Paris au Grand Palais (en 2016 - voir mon précédent article sur le sujet). José avait un style beaucoup plus épuré qu'Hergé. En Août 1932, José est témoin d'Hergé à son mariage. Il était donc bien très proche du couple.

Alice Devos, fût la première coloriste d'Hergé. Alice a d'abord été engagée par Hergé, en février 1942, à l'occasion de l'édition des cartes neige, appelées d'abord les cartes de Pâques. Le coloriage des cartes neige est composé d'un mélange d'aquarelle, de gouache et de crayon de couleur. Après, Alice sera l'agent de distribution de ces cartes neige. A cette époque, les Éditions Casterman demandent à Hergé de remanier tous ses albums. Ceci afin de réduire le nombre de pages et de passer à 62 pages. En effet, il était indispensable de faire ce gros travail pour cause de restriction de papier durant la guerre. Ils décident également d'en profiter pour coloriser cette nouvelle version. Hergé se retrouve donc face à un gros défi. Il ne peut tout faire seul. Il s'adresse d'abord à Edgar Pierre Jacobs, mais celui-ci n'est pas libre. Hergé va alors se tourner vers Alice pour la colorisation de la nouvelle mouture des albums. Elle sera rapidement engagée. Alice a également donné d'autres coups de mains à Hergé, notamment dans son travail graphique comme pour les remises au format par exemple. En décembre 1942, Alice sera agent commercial pour Hergé. Elle joua donc un grand rôle pour Hergé.

Vous le comprenez maintenant fort bien, ce sont deux témoins importants dans la vie et dans l'oeuvre d'Hergé !

Dans cette première vidéo, nous allons avoir quelques explications intéressantes et complémentaires à cet article concernant cette époque. Je vous conseille d'écouter attentivement la lecture de la lettre de Philippe Gérard adressée à Hergé et datant de 1930. Philippe Gérard, qui est scout avec Hergé, sera appelé plus tard amicalement "Philippulus le Prophète"... vous saurez pourquoi en visionnant cette vidéo !

Maintenant, place aux images !

 

Vous voulez vous abonner à mon blog ?

Rien de plus facile. Cliquez sur ce lien ou ce bouton  et remplissez votre e-mail dans le formulaire. Vous serez ainsi informé de mes prochains nouveaux articles. A bientôt !

Retour à l'accueil