Chronique / résumé de la bande dessinée

Mémoires de viet kieu - Les Mariées de Taïwan

Volume 3

 

Fiche technique

Dessin et scénario: BALOUP Clément

Album: 160 pages en couleurs

Éditeur: La boîte à Bulles - Collection: Contre-cœur

 

Présentation

Attaché au Vietnam et aux destins brisés de ses ressortissants, Clément Baloup continue de mettre toute sa sensibilité au service du souvenir de ceux qui se sont arrachés à leur terre natale.

Dans ce 3ème volume des "Mémoires de Viet Kieu", Clément s'intéresse en particulier à celles que l'on nomme les "Mariées de Taïwan": ces jeunes Vietnamiennes victimes d'un phénomène qui commença à la fin des années 90, lorsque plusieurs agences matrimoniales virent le jour au Vietnam pour organiser des rencontres avec des hommes taiwanais...

Ainsi des milliers de jeunes femmes, issues de milieux pauvres et campagnards, se mirent en quête d'une échappatoire vers une vie meilleure à travers ces mariages négociés.

Mais tout cela ne fut-il pas qu'un miroir aux alouettes ? Une illusion cruelle ?

Des témoignages rares et intimistes, captivants de bout en bout.

 

 

Avis

Dans ce troisième tome, il est donc question du destin tragique des Vietnamiennes vivant à Taiwan avec des maris qu’elles n’ont pas vraiment choisis. Ce récit est basé sur des témoignages réels.

Ce sujet fort, est inconnu sous nos contrées. Les agences qui organisaient ces mariages forcés profitaient de la pauvreté de ces jeunes femmes en leur faisant miroiter un mari idéal qui subviendrait à leur besoins et à ceux de leur famille. Évidemment pas de prince charmant à l’horizon, mais plutôt des crapauds, comme le dessine l’auteur.

Cet album nous donne une autre image de Taiwan. En Europe, nous ne connaissons pas bien le problème de ces hommes qui cherchent des femmes au Vietnam faute d’entente avec des Taiwanaises devenues trop indépendantes.

Cet album offre une grande sincérité intellectuelle. L’auteur nous explique à travers sa bande dessinée, la difficulté à dénicher des « victimes » et s’interroge sur les motivations.

Les décors fourmillent de détails. Dans son album, l’auteur nous oppose la beauté luxuriante des campagnes vietnamiennes à l’urbanisme froid déshumanisant des villes de Taiwan.

Une bande dessinée pour revendiquer le droit des femmes dans le monde. Clément Baloup écrit en postface : « Ce livre est dédié à tous ceux qui se battent dans le monde pour faire évoluer le droit des femmes ». Clément prend fait et cause pour ces jeunes mariées qui se font frapper par leur mari, et ensuite se retrouvent sur le trottoir, ou exerce des métiers que personne ne veut faire en plus du ménage, de la lessive et de la cuisine. Car suite à un divorce, elles sont obligées de rembourser leur belle famille.

 
Et maintenant, à vous de lire et de me donner votre avis dans les commentaires ci-dessous...
 
Notation de la bande dessinée Mémoires de viet kieu - Les Mariées de Taïwan

Avez-vous lu cette bande dessinée ? Combien la notez-vous ?

 

Liens vers l'album:

 


Mémoires de Viet Kieu T3: Les Mariées de Taïwan
(Réduction de 10% sur toutes les BD pour les clients résidant en Belgique)

 

A lire également:

 


Mémoires de Viet Kieu T1: Quitter Saigon
(Réduction de 10% sur toutes les BD pour les clients résidant en Belgique)


Mémoires de Viet Kieu T2 (NED): Little Saigon
(Réduction de 10% sur toutes les BD pour les clients résidant en Belgique)

Vous voulez vous abonner à mon blog ?

Rien de plus facile. Cliquez sur ce lien ou ce bouton  et remplissez votre e-mail dans le formulaire. Vous serez ainsi informé de mes prochains nouveaux articles. A bientôt !

Retour à l'accueil